Diététique chinoise : des repas de fêtes sains et légers !

par | 15 Déc, 2020 | Diététique chinoise, Trucs et astuces | 6 commentaires

un repas de noel sain et léger grâce à la diététique chinoise

Les fêtes de Noël et du nouvel an approchent et vous craignez de prendre 3 kg, d’être malade ou encore de perturber totalement votre équilibre alimentaire… Pas de panique ! Grâce à la diététique chinoise il est tout à fait possible d’équilibrer les repas de fêtes de fin d’année, même si vous êtes invité et que vous ne décidez pas du menu. La diététique chinoise est pleine de bon sens et donc simple à appliquer : vous pouvez manger pratiquement de tout à condition que les produits soient frais, sains et de saison. Il suffit juste de suivre quelques règles faciles pour équilibrer les aliments entre-eux.

8 astuces pour profiter de vos repas de fêtes sans vous démolir la santé !

1. Ne sautez pas le repas précédent

Surtout n’arrivez pas à la fête en ayant une faim de loup, sinon vous allez vous jeter sur la boisson et sur la nourriture sans aucun discernement et vous allez vous remplir au lieu d’apprécier ! Et vous finirez complètement gavé avant même la fin de l’apéritif ! Donc, l’idée de sauter le repas précèdent pour avoir suffisamment faim pour les agapes est une erreur. Il vaut mieux manger léger avant et arriver au repas de fête en ayant un appétit normal ce qui vous permettra de mieux limiter la quantité de nourriture que vous ingérerez !

2. Buvez suffisamment d’eau avant de partir à la fête

Pensez à boire de l’eau en quantité suffisante, c’est-à-dire au moins 1/2 litre, 30 minutes au moins avant la fête, afin de ne pas être tenté d’étancher votre soif en plein milieu du repas et de bloquer ainsi votre digestion !

3. Limitez votre consommation d’alcool

Si vous décidez de boire de l’alcool, limitez-vous à un ou deux verres maximum et choisissez une boisson la moins sucrée possible. Fuyez les vins liquoreux ainsi que les alcools forts. Préférez-leur une coupe de champagne bien plus de circonstance ou encore un bon verre de vin rouge (bordeaux, bourgogne…) !

4. Attention aux sucres cachés !

Faites attention au sucre sous toutes ses formes, car c’est l’un des grands responsables de la surcharge digestive et de l’affaiblissement des fonctions de transformation de la Rate et de l’Estomac ! Méfiez-vous des toasts et les petits fours industriels servis à l’apéritif, leur pâte est généralement bourrée de sucres cachés, et je ne parle pas des additifs ! Vous pouvez tout de même en manger un ou deux – en choisissant ceux qui ont le moins de pâte – pour faire honneur à vos hôtes. Mais réservez-vous pour la suite. Et durant le repas, limitez-vous sur le pain qui va étouffer les saveurs des aliments et contribuer à surcharger votre système digestif ! En Chine, le riz n’est traditionnellement pas servi au cours du repas afin de permettre aux convives d’apprécier pleinement les saveurs de tous les aliments. Mais il est servi à la fin du repas pour ceux qui éventuellement ne seraient pas déjà rassasiés !

Si au cours de la soirée vous avez vraiment faim, mangez en priorité de la viande, du poisson ou des fruits de mer et si possible des légumes de saison : panais, navets, poireaux, céleri, choux, oignons, potiron…

Attention aussi aux tartes, quiches et autres tourtes qui sont aussi faites à base de pâte ! Mangez-en mais laissez de côté un maximum de croûte ! Faites aussi attention aux pommes de terre car ce légume contient beaucoup de sucre ! A l’origine, elles ont été introduites en France pour répondre à une situation de famine ! Je ne pense pas que nous soyons dans de telles circonstances en participant à un repas de fêtes ! Privilégiez d’autres légumes – si possible de saison (voir ci-dessus) – qui seront servis et que vous pourrez manger à volonté ! Si c’est vous qui cuisinez, retrouvez ici des recettes de fêtes pour préparer les légumes de saison.

Le dernier danger réside dans les sucreries et les chocolats que l’on mange après le repas ! Faites-vous plaisir en en picorant quelques-uns mais limitez-vous au maximum pour ne pas gâcher tous vos efforts ! De toute façon, à ce moment-là, vous aurez déjà bien assez mangé Smile

Décorez la table de votre repas de Noël

5. Mangez sans culpabilité crustacés, poissons et coquillages

C’est la saison des huitres, des coquilles Saint-Jacques, des langoustines, du saumon fumé, etc. Ce sont des aliments extraordinaires d’un point de vue énergétique ! Ils tonifient l’énergie des Reins et sont excellents pour les os ! Cependant, pour la médecine chinoise, ils sont pour la plupart très refroidissants (même s’ils sont servis chauds) pour notre système digestif qui a besoin de chaleur pour bien digérer. Et s’ils sont servis crus, c’est encore pire !

Vous pouvez bien-sûr en manger autant que vous voulez, mais pensez à les accompagner d’aliments réchauffants comme le gingembre (par exemple du gingembre vinaigré comme celui que l’on sert avec les sushis), car celui-ci va réchauffer votre système digestif, et en plus c’est le meilleur anti-toxique des poissons et des crustacés. Évitez en revanche le traditionnel pain beurre, préférez-lui du jus de citron fraîchement pressé ou une bonne mayonnaise maison (et pas de mayonnaise industrielle qui contient des sucres cachés) !

6. Évitez le foie gras

Sachez que manger un organe que l’on a volontairement rendu malade est une aberration pour la diététique chinoise dont l’un des principaux buts est au contraire de se nourrir d’aliments les plus sains possible. On pourra toujours me dire que le foie gras est un aliment sain du point de vue de la diététique occidentale, cela n’enlève en rien au fait que manger du foie gras revient à ingérer l’énergie d’une pathologie hépatique ! Si vous décidez toutefois d’en manger, n’en abusez pas et veillez aussi à limiter les apports de sucre, de graisse et d’alcool ! Ne prenez que peu de pain et préférez l’accompagner de fleur de sel et de poivre du moulin plutôt que de fruits ou de pain d’épices. Et surtout évitez le vin blanc sucré et liquoreux que l’on sert généralement avec le foie gras.

7. Attention aux fruits et aux glaces

Mon grand-père prenait toujours une glace comme dessert quand il faisait un grand repas, car il disait que ça lui permettait de bien digérer ! Rien n’est plus faux ! Désolé papi ! La glace bloque la digestion et coupe les sensations abdominales, ce qui donne l’impression d’être plus léger, mais elle ne fait en aucun cas digérer ! Comme je l’ai expliqué précédemment, notre système digestif a besoin de chaleur pour bien fonctionner. La glace est donc à proscrire si vous ne voulez pas complètement vous déséquilibrer.

Quand aux fruits crus, ils ne sont pas un problème tant qu’ils ne sont pas consommés au cours du repas : mangez-les 30 minutes avant ou bien 3-4 heures après. Sinon, ils entraînent une fermentation des autres aliments et rendent votre digestion difficile !

8. Mangez en pleine conscience et profitez des saveurs en mastiquant bien

Au cours de ces grands repas de fêtes des mets délicieux vous seront certainement servis, et qui ont parfois demandés de longues heures de préparation. Alors faites-leur honneur, savourez-les en les mastiquant le plus possible et en les mangeant de manière consciente. Vous profiterez ainsi de toutes les merveilleuses saveurs qu’ils contiennent, vous ne serez moins tenté de vous jeter sur la nourriture et vous faciliterez votre digestion ainsi que l’apparition de la sensation de satiété.

Voilà, pour le reste, c’est la fête et vous pouvez vous lâcher !

Vous voyez qu’il est facile d’équilibrer un repas de fête même si vous n’êtes pas maître du menu ! Et que vous pouvez manger pratiquement de tout et sans vous limiter sur les quantités (à part pour les aliments sucrés). Suivez ces 8 Astuces et vous passerez des fêtes de fin d’année en vous sentant léger(e).

Et si c’est vous qui recevez, c’est encore plus facile ! Aidez-vous de ces 8 Astuces pour composer votre menu et privilégiez : viande, poisson ou crustacés et légumes de saison.

Je vous souhaite des très belles fêtes !

En complément de cet article, découvrez les principes de la diététique chinoise dans mon e-book
“Les 15 Règles d’Or de la Diététique chinoise” que vous pouvez télécharger gratuitement en vous inscrivant à ma newsletter

Joyeux Noël avec la diététique chinoise

AVERTISSEMENT : Les conseils et les recommandations présents dans cet article sont tirés de mon expérience personnelle, mais aussi d’ouvrages de référence en médecine chinoise, en Qi Gong et en aromathérapie. Ces informations sont données à titre indicatif, et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Toute utilisation thérapeutique doit se faire sous le contrôle d’un praticien de médecine traditionnelle chinoise certifié ou d’un aromathérapeute qualifié.

Cet article vous interesse ?

ABONNEZ-VOUS à ma newsletter !

et recevez votre e-book GRATUIT

« Les 15 Règles d’Or

de la Diététique Chinoise »

Pin It on Pinterest