La médecine chinoise contre la maladie d’Alzheimer

par | 26 Jan, 2022 | Diététique chinoise, Huiles essentielles, Médecine chinoise, Rencontres & Interviews

La maladie d’Alzheimer est une maladie qui fait peur. Aujourd’hui, grâce aux avancées de la recherche scientifique, on en sait beaucoup plus sur cette pathologie et sur son développement !

Dans la vidéo ci-dessous, Eric Delafontaine, formateur et praticien de médecine chinoise traditionnelle et chamanique et Cécile Ellert, aromathérapeute holistique s’appuient sur les dernières recherches scientifiques modernes et sur la médecine chinoise millénaire pour vous expliquer les causes de la maladie d’Alzheimer et des maladies neurologiques dégénératives et pour vous donner leurs conseils de prévention.

Prévenir la maladie d’Alzheimer avec la médecine chinoise et l’aromathérapie holistique

p
Les 3 causes de la dégénérescence du cerveau selon la médecine chinoise :
  • la déficience de l’énergie des Reins qui gouverne les os, les moelles et le cerveau : perte de mémoire, manque de concentration, difficultés d’organisation, confusion spatio-temporelle, sénilité, déminéralisation osseuse, fatigabilité, troubles urinaires, tempérament introverti ou irritable, fatigue sexuelle ou désir compulsif, etc.
  • l’accumulation de Tan (mucus) : vertiges, nausées, sensation de tête lourde, crachats, selles molles ou diarrhées, perte de connaissance, risque d’AVC, confusion mentale, perte de mémoire, difficultés de concentration, etc.
  • la stase de sang intracrânienne : maux de tête fixes et chroniques, douleur en coup de poignard, antécédents de choc à la tête, confusion mentale, perte de mémoire, difficultés de concentration, etc.

A ces 3 causes s’ajoute l’accumulation de toxines dans le système digestif qui impacte directement le fonctionnement du cerveau. Cela prouve une fois de plus la connexion entre le ventre et le cerveau !

Nos 6 conseils pour prévenir la maladie d’Alzheimer

1. Équilibrez votre alimentation

Privilégiez les bonnes graisses : fruits secs oléagineux (noix, noisettes, amandes, sésame, etc.), haricots secs et légumineuses, huiles vierges première pression à froid (olive, colza, etc.), poissons gras (thon, saumon, maquereaux, sardines, etc.), avocats, graisse de canard, etc.

Limitez au maximum votre consommation de sucre sous toutes ses formes (gâteaux, sucre blanc/roux, sodas, jus de fruits en brick ou en bouteille, biscuits apéro, pâtisseries, produits déshydratés, pizza industrielle, pain industriel, ketchup, mayonnaise et autres sauces industrielles, bouillons cube, céréales du petit déjeuner style corn flakes, crêpes, brioches et viennoiseries industrielles, conserves, cornichons, câpres, olives, confitures, pâtes à tartiner, miel industriel, glaces, plats tout-prêt, etc.).

Augmentez votre consommation de légumes. Ils devraient représenter 70% de votre assiette.

Appliquez les 15 règles d’or de la diététique chinoise qui, suivies à bon escient, sont à même de réguler votre métabolisme et de protéger votre cerveau.

Et prenez soin de votre flore intestinale.

 

2. Faites de l’exercice physique

Bougez suffisamment pour empêcher les stagnations d’énergie et de sang dans votre corps et booster votre niveau d’énergie vitale.

Faites du Qi Gong, du yoga, de la marche, du vélo, de la natation ou une activité qui fasse travailler votre capacité respiratoire, votre rythme cardiaque et votre résistance physique au moins 20 à 30 minutes par jour.

 

3. Pratiquez la méditation

L’accumulation d’émotions négatives telles que la colère, la frustration, la rumination ou la tristesse est à l’origine de nombreuses pathologies internes aussi bien physiques que mentales.

Libérez-vous de vos émotions accumulées grâce aux 5 sons de guérison et retrouvez un mental sain grâce à la méditation du sourire intérieur que vous pouvez amener dans vos organes internes (Foie, Reins, etc.), mais aussi dans vos organes sexuels, dans votre moelle épinière et dans votre cerveau.

4. Écoutez de la musique chamanique

Les bienfaits de la musicothérapie sur le cerveau ont été maintes fois prouvé scientifiquement. Ainsi, on sait que la musique de Mozart est un merveilleux anti-stress qui est aujourd’hui largement utilisé dans les refuges pour animaux ou dans les hôpitaux psychiatriques. Des recherches plus récentes sur la transe chamanique ont démontré que jouer ou écouter du bol tibétain, du bol chantant ou du tambour chamanique à un certain rythme stimulait certaines zones du cerveau et amenait les ondes cérébrales sur une autre fréquence.

Pour dynamiser vos neurones et faire circuler l’énergie dans les différentes parties de votre cerveau (néocortex, tronc cérébral, hypophyse, hypothalamus, glande pinéale, cervelet, etc.), écoutez ou jouez du bol tibétain, du bol chantant et/ou de tambour chamanique tous les jours.

 

5. Utilisez les huiles essentielles

Pour agir sur la mémoire, diffusez ce mélange d’huiles essentielles : gingembre (Zinginber officinalis), poivre noir (Piper nigrum), romarin cinéole (Rosmarinus officinalis ct cineole) et citron (Citrus limon).

Pour faire remonter votre niveau vibratoire, massez vous la poitrine et le haut du dos avec le mélange suivant aussi souvent que vous en ressentez le besoin :

  • 2 gouttes d’huile essentielle de rose de Damas (Rosa damascena)
  • 8 gouttes d’huile essentielle de géranium (Pelargonium graveolens)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de basilic (Ocimum basilicum)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de romarin cinéole (Rosmarinus officinalis ct cineole)
  • 20 ml d’huile végétale de votre choix : noyau d’abricot, noisette, argan, etc.

 

6. Faites des cures de pharmacopée chinoise

Pour agir efficacement sur la cause énergétique de la dégénérescence cérébrale (la déficience d’énergie, de Yin, de Yang ou de Jing des Reins, l’accumulation de Tan ou la stase de sang), faites une cure de pharmacopée chinoise adaptée à votre cas.

p
Besoin d'aide ?

AVERTISSEMENT : Les conseils et les recommandations présents dans cet article sont tirés de mon expérience personnelle, mais aussi d’ouvrages de référence en médecine chinoise, en Qi Gong et en aromathérapie. Ces informations sont données à titre indicatif, et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Toute utilisation thérapeutique doit se faire sous le contrôle d’un praticien de médecine traditionnelle chinoise certifié ou d’un aromathérapeute qualifié.

Cet article vous interesse ?

ABONNEZ-VOUS à ma newsletter !

et recevez votre e-book GRATUIT

« Les 15 Règles d’Or

de la Diététique Chinoise »

Facebook
YouTube
Chercher

Pin It on Pinterest