Dernièrement une de mes patientes me confiait qu’elle avait du arrêter de boire du thé vert sur les conseils de son médecin car celui-ci serait, selon lui, trop diurétique et qu’à la longue sa consommation fatiguerait les reins ! Je me suis dit que c’était une très bonne occasion de remettre les pendules à l’heure à propos de ce merveilleux breuvage qui a conquis le monde !!!

Le thé fait partie intégrante de la pharmacopée chinoise depuis plus de 3000 ans. A l’origine, seul le thé vert était utilisé, seul ou mêlé à d’autres plantes ! Les procédés de fermentation et de vieillissement qui donnèrent naissance aux fameux Pu Er, Wu Long et aux autres thés bleu-vert, rouges et noirs ne vinrent que plus tard !

Le thé vert contient une énergie vitale très vive, très jeune, très tonique car il est récolté à l’état de bourgeons ou de jeunes feuilles au printemps. Et il n’est transformé par aucun autre procédé que celui du séchage. Il garde ainsi toute son énergie printanière explosive qu’il nous transmet lorsque nous le consommons.

Champs de théiers

La médecine traditionnelle chinoise lui attribue de nombreuses propriétés toutes plus intéressantes les unes que les autres :

  • il augmente la vigilance tout en calmant l’agitation mentale, c’est pourquoi il est utilisé par de nombreux méditants à travers le monde,
  • il rafraîchit le corps, ce qui est précieux en cas de période de chaleur car il désaltère mieux qu’une boisson fraiche,
  • il favorise la diurèse, c’est pour cette raison qu’il est beaucoup consommé en occident par les personnes qui veulent essayer de perdre du poids (Attention à vos Reins si leur énergie yang est déficiente ! Dans ce cas, n’en buvez pas plus de 3 tasses par jour !),
  • il favorise la digestion, en particulier si l’on a trop abusé du sucre, des nourritures grasses et de l’alcool,
  • et il prévient la formation de nombreux cancers, pour cette indication particulière les médecins chinois recommandent d’en consommer de 5 à 9 tasses par jour !!!.

Les recherches modernes (sources : passeportsante.net et caducee.net) viennent confirmer la plupart de ces indications en nous apprenant que le thé vert est un puissant antioxydant qui protège nos cellules des radicaux libres ! Plus que les fruits et les légumes !  Il a donc un réel effet préventif sur les cancers, les maladies cardio-vasculaires, les accidents vasculaires cérébraux (avc) et même la maladie d’Alzeimer.

Cup of green tea and accessories

En revanche, elles nous apprennent aussi que le thé vert contient de 0,5 à 10 % de caféine, c’est à dire 4 à 6 fois moins que le café, mais vous pouvez toujours le décaféiner en suivant les principes de la préparation traditionnelle tels que nous les transmet Maître Zheng de la Maison des Trois Thés à Paris :

“ Mettez 2g de thé vert dans le fond de votre tasse (zhong*). Versez ensuite un quart d’eau froide, puis un peu d’eau chaude de façon à éviter au thé d’être  “brûlé”. (…) Vous pouvez tout aussi bien attendre que l’eau qui vient de bouillir redescende à une température recommandée, généralement aux environ de 70°. Après avoir remis le couvercle, qui sert à retenir les feuilles, cette eau doit être immédiatement rejetée; elle a pour rôle simple et essentiel de rincer le thé (et d’éliminer la caféine !). Remplissez à nouveau la tasse (zhong*) selon le même procédé; fermez le couvercle et laissez le thé infuser (…) entre 2 et 4 minutes (…) avant d’en apprécier tout l’arome et de le déguster en filtrant les feuilles à l’aide du couvercle.”

(*) Le zhong, en photo ci-dessus, est une tasse très fine en porcelaine avec une soucoupe et un couvercle que l’on utilise en Chine pour déguster le thé vert.

Il existe des centaines de thés verts différents que ce soit en Chine, au Japon, dans le nord de l’Inde (Darjeeling), au Sri-Lanka, au Viet-Nam ou en Thaïlande. Parmi eux, mes préférés sont le Long Jing de Chine, magnifique thé vert au parfum de châtaignes grillées, que j’ai goûté la première fois lors de mon stage clinique à Shanghaï et qui est donc pour moi empreint de souvenirs et le Sencha japonais au parfum très “vert”, très délicat et qui est un thé très riche en vitamines.

Long JingSencha

En résumé, étant donné les extraordinaires vertus du thé vert, il peut consommé par tous en particulier en début et en milieu de journée et pendant les saisons chaudes puisqu’il apporte une énergie très tonique, “verte”, printanière et rafraichissante. Pour profiter de toutes ses qualités, prenez le temps de le préparer avec une eau de qualité, dans un récipient appropriée, de le déguster et d’apprécier toutes les fragrances de ses différentes sortes. Vous serez ainsi comblés par sa délicatesse, renforcé par son énergie et nettoyé par son pouvoir détoxifiant !

Vous prendrez bien une tasse de thé Smile

Share This