La médecine chinoise sait depuis longtemps que le ventre est notre deuxième cerveau

par | 23 Mar, 2021 | Médecine chinoise | 4 commentaires

en médecine chinoise aussi le ventre est votre deuxième cerveau

Depuis plusieurs années il est à la mode de dire que « notre ventre est notre deuxième cerveau », mais savez-vous exactement pourquoi on dit ça ? En fait, votre ventre et votre cerveau se ressemblent et s’influencent l’un l’autre beaucoup plus que vous ne le pensez ! Découvrez ci-dessous ce qu’en pensent la médecine chinoise et également la science moderne. Vous constaterez à quel point ces deux modes de pensée sont d’accord et disent la même chose avec des mots différents.

Pourquoi votre ventre est-il appelé votre deuxième cerveau ?

Votre ventre est d’abord considéré comme étant votre deuxième cerveau à cause de sa ressemblance avec votre cerveau intracrânien. En effet, lorsque vous regardez un cerveau, et en particulier le néocortex, cela ressemble énormément aux circonvolutions des intestins. On peut donc penser qu’ils fonctionnent de la même façon et pourquoi pas en parallèle ?

En médecine traditionnelle chinoise, l’intestin grêle est relié au Cœur et le cerveau aux Reins. Ces 2 organes sont les plus importants du corps. Respectivement empereur et premier ministre, ils constituent l’axe central qui relie le corps à l’esprit.

Pour compléter cette vision, la science moderne a découvert en 1999 que l’intestin grêle contenait autant de neurones que la moelle épinière. Ces neurones intestinaux ont un fonctionnement indépendant du cerveau intracrânien. Cela veut dire qu’ils peuvent fonctionner tous seuls. Et ils ont une mémoire qui leur est propre, c’est à dire qu’ils se souviennent de ce que vous avez vécu, de ce que vous avez ressenti et de tout ce qui s’es passé à l’intérieur de votre ventre. Ainsi, lorsque vous vivez un évènement accompagné d’émotions, celles-ci s’impriment à l’intérieur de votre ventre et y restent en mémoire.

Pour être en bonne santé, le ventre et le cerveau doivent fonctionner ensemble

La science moderne a également découvert que si le cerveau intracrânien et le système intestinal fonctionnaient de manière isolée l’un par rapport à l’autre, alors le potentiel de chacun d’entre eux s’en trouvait réduit. Alors que s’ils fonctionnent en étroite collaboration, le potentiel aussi bien du cerveau que celui de l’intestin s’en trouvent optimisés. C’est ce que la médecine chinoise enseigne depuis des millénaires : l’harmonie entre les différents organes est gage de bonne santé !

Ce qui se passe dans l’intestin a des répercussions sur le cerveau et inversement

Tout ce qui se passe à l’intérieur de votre ventre a des répercussions sur votre cerveau et inversement. Par exemple, vous avez vécu une émotion forte ou quelque chose de difficile. Cette émotion a noué une certaine zone de votre ventre. En médecine chinoise, chaque organe correspond à un type d’émotions et donc chaque zone de votre ventre également. L’information de ce nœud émotionnel au niveau de votre ventre va ensuite être transmise à votre cerveau qui va verrouiller les connexions neuronales exactement au niveau de la zone de l’organe noué. Et ce « verrouillage cérébral » va avoir des conséquences sur votre fonctionnement mental, émotionnel et même physique.

A l’opposé, tout ce que vous pouvez faire pour détendre votre système nerveux va également détendre votre ventre et inversement.

Apaisez votre cerveau pour redonner de l’énergie à votre corps

Pour que votre cerveau et votre ventre fonctionnent ensemble de manière équilibrée, il ne faut pas que l’un des deux soit prédominant par rapport à l’autre. Le problème auquel nous sommes confrontés en tant qu’occidentaux, c’est que notre cerveau est toujours en marche ! Nous sommes en permanence focalisés sur nos pensées. La plus grande partie de notre énergie vitale est concentrée au niveau de notre tête. On réfléchit, on pense, on analyse… et on s’épuise !

Heureusement, il existe des techniques pour rétablir l’équilibre entre la tête et le corps ou entre le cerveau et le ventre :

En équilibrant vos deux cerveaux, vous aurez la joie de constater que votre esprit est plus clair, plus léger et plus performant et que votre niveau d’énergie vitale est bien meilleur, peut-être même meilleur qu’il n’a jamais été !

Détendez votre ventre pour alléger votre cerveau

Pour que vos deux cerveaux fonctionnent ensemble de manière optimale, il est également indispensable de dénouer votre ventre, par exemple grâce au Qi Gong des 5 sons ou aux différentes techniques d’auto-massages abdominal. Car le fait de libérer les blocages de vos intestins et des émotions qui y sont logées, va libérer votre cerveau intracrânien et donc tout votre système nerveux. Et vous allez ainsi récupérer une grande quantité d’énergie vitale à laquelle vous n’aviez plus accès car elle était bloquée dans votre ventre. C’est beaucoup plus facile de dénouer soi-même son ventre plutôt que son cerveau, même s’il existe des techniques pour dénouer les blocages du cerveau comme l’EMDR. Malgré tout, le ventre est beaucoup plus accessible et plus facile à dénouer manuellement. Massez donc votre ventre pour dénouer votre cerveau et retrouver tout votre potentiel !

Je vous recommande de voir l’excellent documentaire de Cécile Denjean, « Le ventre, notre deuxième cerveau » (2013).

 

AVERTISSEMENT : Les conseils et les recommandations présents dans cette formation sont tirés de mon expérience personnelle, mais aussi d’ouvrages de référence en médecine chinoise, en Qi Gong et en aromathérapie. Dans le cadre de cette formation, les informations sont données à titre indicatif, et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Toute utilisation thérapeutique doit se faire sous le contrôle d’un praticien de médecine traditionnelle chinoise certifié ou d’un aromathérapeute qualifié.

Cet article vous interesse ?

ABONNEZ-VOUS à ma newsletter !

et recevez votre e-book GRATUIT

« Les 15 Règles d’Or

de la Diététique Chinoise »

Facebook
YouTube
Chercher

Pin It on Pinterest