Mes 3 Etapes pour se Libérer d’une relation passée

Coeur enchainéIl y a 20 ans, j’ai vécu une relation très forte avec une personne. Et cette relation est restée en suspens parce que je l’ai fui au lieu de l’assumer. Je ne me sentais pas à l’époque digne d’être aimé et j’avais trop peur de souffrir !!!

Dix ans plus tard, à l’occasion d’un travail de récapitulation *, alors que je ne le soupçonnait pas, j’ai découvert à quel point j’avais aimé cette personne et combien elle comptait encore pour moi. Le problème, c’est que cette personne ne faisait plus partie de mon entourage et que je me rendais compte que j’y étais encore très attaché. A partir de ce moment-là, cela s’est mis à complètement polluer toutes mes relations aussi bien d’amour que d’amitié ! C’était sûrement déjà le cas auparavant, mais là j’en prenais véritablement conscience.

Je me suis alors mis à rechercher activement cette personne soit pour tenter de reprendre la relation là où je l’avais arrêtée (je sais bien aujourd’hui que c’était de l’ordre du fantasme), soit pour couper définitivement ce lien, cet attachement qui continuait d’exister entre moi et elle (et non pas entre elle et moi !!!). Dans le deuxième cas, je pourrais ainsi être libéré de cette relation et je pourrais enfin en démarrer une autre sans être plombée par celle-ci !!!

Mes recherches ont été fort longues puisqu’elles ont duré presque dix ans. Mais un jour grâce aux outils de la formation que j’ai suivi pour créer ce blog, je l’ai retrouvée. Merci Olivier !!! Une fois l’adresse professionnelle de mon premier amour en main, j’ai tourné en rond pendant plusieurs mois sans savoir quoi faire, ni comment m’y prendre. Mais un matin de décembre en sortant d’une cérémonie chamanique, c’était clair : je devais lui écrire sans tarder… Je l’ai donc fait le jour-même. Quelques jours plus tard, je recevais un long mail en réponse à mon courrier dans lequel elle m’expliquait qu’elle avait fait sa vie Classical music, cellist and violinistset qu’elle m’avait depuis longtemps pardonné ma « disparition » !!! Pendant 48 heures, ça a été très dur ! J’avais en fait toujours espéré qu’elle m’ait attendu même si c’était complètement insensé !!! Et je me rendais maintenant compte que c’était véritablement fini et que c’est moi qui avait provoqué cela ! La souffrance intérieure que je ressentais alors était vraiment très intense !!! Il faut dire qu’à l’époque de ma « fuite », je m’étais sans m’en rendre compte complètement coupé de mon ressenti émotionnel. Alors raviver la blessure de la séparation et la regarder en face avec responsabilité et en toute conscience, cela m’a paru vraiment beaucoup plus douloureux qu’il y a vingt ans !

Puis, à un moment dans l’après-midi du deuxième jour, quelque chose a changé en moi, radicalement ! Je me suis senti me détacher de cette personne ainsi que de toutes mes relations passées !!! Une immense paix m’a envahi, suivie d’une très profonde gratitude envers la Vie et envers toutes ses personnes qui ont fait partie de mon existence et qui seront à jamais dans mon cœur ! Et cela s’est produit sans que je contrôle quoi que ce soit ! J’avais déjà expérimenté ce phénomène lorsque j’avais réussi à faire le deuil de l’idéal que je me faisait de mon père et de celui de l’amour de ma mère. Anthony Robbins, le célèbre coach appelle ça switcher ! C’est quand on a mis tout en œuvre pour que quelque chose change à l’intérieur et que ça fini par arriver au moment où l’on n’est plus dans la tension intérieure !!! Paix

A la suite de cette libération, j’ai eu l’idée d’en faire un article pour partager avec vous mon expérience et surtout pour que vous puissiez vous aussi vous libérer des relations passées de votre vie. Car comme mon amie Hannah Sembely du blog Forme Santé Idéale me l’avait confié au moment où j’ai décidé de me marier : « pour créer de nouveaux liens entre deux personnes, il est nécessaire qu’elles se détachent des anciens liens qu’elles continuent de garder actifs même sans s’en rendre compte ! ». Je ne réalisais pas à ce moment-là combien c’était vrai. En fait, nos attachements à des relations passées aussi bien familiales, qu’amoureuses ou amicales font vivre de véritables fantômes qui hantent les relations que nous tentons de vivre dans notre vie actuelle. S’en détacher devient une véritable nécessité lorsque nous souhaitons arrêter de saborder inconsciemment toutes nos histoires d’amour ou d’amitié. Et encore plus important, le fait de nous en libérer nous prémunit à vie de toutes les pathologies qui pourraient apparaître à cause des ces énergies refoulées et enfouies au plus profond de nous-même. Car les sentiments de manque, d’abandon, de frustration, de culpabilité, de rejet, d’humiliation, de trahison, etc. même s’ils appartiennent à notre passé restent vivants en nous malgré tout ce que nous essayons de faire pour les étouffer. Nous dépensons d’ailleurs pour cela énormément d’énergie au détriment de notre énergie vitale et donc de notre santé. Et tant que nous ne les avons pas libérés, nous risquons de les voir s’exprimer d’une manière ou d’une autre, si ce n’est pas sous la forme d’une action ou d’une émotion, cela peut être sous la forme d’une pathologie en fonction de ce que nous tentons de contenir !!!

Parallèlement à cela, je tiens à préciser que le fait de trancher les attachements n’est pas exempt d’amour bien au contraire ! Ces personnes, nous pouvons continuer à les aimer, à les respecter mais sans plus rien attendre en retour ! Nous faisons juste en sorte de ne plus être pris au piège par nos attachements et ainsi de ne plus faire souffrir notre vie !!!

Voici donc les 3 étapes que je pense indispensables pour vous puissiez vous libérer d’une relation passée à condition que vous ayez véritablement pris consciencede sa toxicité dans votre vie actuelle :

  1. REPRENEZ CONTACT

Dans mon histoire je l’ai fait avec un courrier, mais il y a de nombreux autres moyens.For you Et il n’est pas nécessaire de demander quoi que ce soit, ce qui est important, c’est de pouvoir voir la personne telle qu’elle est aujourd’hui, dans sa vie d’aujourd’hui! Choisissez le moyen qui vous convient le mieux. Ce moyen peut être diffèrent en fonction de la personne que vous voulez recontacter. J’ai recontacté mon premier amour par courrier, mais pour travailler sur mon père il a fallu que j’aille le voir chez lui afin d’être confronté à une réalité plus tangible car bien sûr le lien était très profondément ancré !

Parfois il n’est pas possible de reprendre contact avec la personne en question pour diverses raisons. Mais sachez qu’il est toujours possible de le faire à l’intérieur de soi. Je n’avais pas vu ma mère depuis 10 ans, mais cela ne m’a pas empêché d’aller la retrouver à l’intérieur de moi lors du processus qui m’a révélé qu’elle m’avait toujours aimé (voir mon article guérir du manque d’amour maternel). Ce qui est nécessaire, c’est de se concentrer sur sa vision intérieure, de lui donner la direction voulue et de se fier à son ressenti.N’hésitez pas pour cela à vous faire aider par un coach ou un thérapeute de confiance ! La PNL, l’hypnose, le rêve éveillé et le décodage biologique sont véritablement des techniques extraordinaires et des aides précieuses auxquelles j’ai moi-même eu recours à de nombreuses reprises.

  1. PRENEZ VERITABLEMENT CONSCIENCE DE LA REALITE ET LIBEREZ-VOUS DE L’ILLUSION

Quand vous avez réussi à reprendre contact, forcez-vous à regarder la réalité en face ! EclairerVoyez comme vous êtes dans l’illusion par rapport à cette relation, que vous en attendez toujours quelque chose et que vous vous maintenez ainsi dans une dépendance qui vous prive de toute liberté. C’est bien la preuve que vous n’avez pas fait le deuil de cette relation. Je dis cela au cas où vous penseriez le contraire ce qui serait du déni, une autre forme d’illusion encore plus perverse. Réalisez même si ça fait mal qu’en fait vous n’obtiendrez jamais ce que vous attendez de cette personne, que ce soit de l’amour, de la reconnaissance, de l’attention, de la tendresse, des excuses, etc. !!! Et continuer de maintenir cette relation en vie encore aujourd’hui ne fait que vous tirer vers le bas ainsi que les gens qui sont autour de vous, tout comme cette personne que vous avez retrouvée. Mais vous pouvez changer cela dès maintenant !

  Libre

  1. SWITCHEZ

Prenez la décision d’abandonner, de renoncer à cette relation. Vous ne perdrez rien sauf bien-sûr vos émotions destructrices que sont la culpabilité, la honte, l’attente, l’humiliation, etc. Mais vous gagnerez tellement en légèreté et en sérénité ! Et vous serez enfin libres de vivre avec toute votre énergie retrouvée !!!!!C’est tout le bonheur que je vous souhaite…

N’hésitez pas à partager vos expériences de deuils libérateurs dans les commentaires.

* la récapitulation est une méthode d’introspection chamanique durant laquelle on passe toute sa vie en revue en méditant sur chaque mois de sa vie en partant de sa propre conception pour arriver jusqu’au présent !

15 réflexions au sujet de « Mes 3 Etapes pour se Libérer d’une relation passée »

  1. Bonjour Eric,
    Pour moi, se libérer d’une relation passée, c’est le fait de faire des deuils à plein de niveau différents.
    C’est à dire accepter que notre histoire a été ce qu’elle a été, sans jugement. Qu’elle fait partie de nous, c’est tout. Ce qui veut dire, avoir éliminé la colère qu’elle suscitait en nous, ne plus être dans la nostalgie de notre histoire, ne plus se poser de questions concernant ce qu’aurait pu être notre histoire avec des : Ah !!!! si …., ne plus essayer de trouver de solutions pour réparer l’histoire. Peut-être par-donner….
    A bientôt !

    • Laure,
      Je suis tout à fait d’accord avec toi, même si j’ai formulé tout cela un peu autrement.
      Merci pour ton commentaire !
      Eric

    • Bonjour Agathe,
      Effectivement, l’hypnose est une aide précieuse pour nous aider à nous libérer de nos fardeaux ! Merci pour votre commentaire.
      A bientôt.
      Eric

  2. j’aime beaucoup votre article et je me permets de le partager avec votre signature , sur ma page Facebook (Tout est Psycho Energie), il en aidera plus d’un(e), vous pouvez si vous le souhaitez , venir le commenter , ce sera une joie pour moi , Jani.

  3. Merci Eric pour cette article, surtout que j‘ai vécu une situation mais dont je ne suis pas toujours libéré… Comme “médicament“ j‘utilise tonglen (prendre et donner), pendant cette méditation je prend mes blessures et je me donne de la compassion. Par contre, je ne pense pas revoir la personne, je ne me sens pas prêt.
    Pour apaiser blessure et dépendance il parait que le kuznut est un produit extraordinaire recommandé en médecine chinoise. Est-il possible d‘avoir ton avis ?
    Amicalement.

    • Bonjour Ludovic, je comprends qu’il te faille du temps pour être de nouveau confronté à « la » personne, je t’encourage à continuer ta pratique pour te libérer véritablement et retrouver ainsi tout ton potentiel ! Le Kudzu est un produit extraordinaire effectivement que j’ai plutôt tendance à utiliser pour aider les personnes à se libérer de leurs addictions mais il n’y a pas de raison pour que cela ne fonctionne pas également pour les dépendances affectives ! N’hésite pas à me tenir au courant si tu en as envie…
      Je te souhaite le meilleur. A bientôt.
      Eric

      • Bonjour Eric
        Merci pour ta réponse, je vais pratiqué et lorsque je récolterai de fruits je t’en informerai ;).

        Au faite, je t’ai envoyé un message privé sur le mode de cuisson avec le wok est-ce que tu l’as reçu ? Parce que je l’avais envoyé via mon portable qui bug assez souvent.

        Amicalement

      • Bonjour éric
        Pour le kudzu j’ai besoin de conseil. Est-il possible de combiné le kudzu avec de la curcumine en gélule ?

        Merci d’avance pour ta réponse.

  4. Bonjour,
    Je souhaitais vous poser une question : qu’auriez-vous fait si la réponse de votre ancien amour avait été pleine de ressentiment et d’agressivité, si au lieu de vous avoir pardonné depuis longtemps, la blessure était restée ouverte pour elle et qu’elle avait « profité » de votre retour pour vous dire tout ce qu’elle avait sur le cœur en vous blessant ? Auriez-vous pu « switcher » alors ?
    Belle journée à vous et merci pour ce blog très intéressant que je vais continuer à parcourir

  5. Bonjour, suite au dernier commentaire, je me permets de partager ce texte qui me touche vraiment profondément. Bien à vous.
    Laure
    RELIANCE
    un texte d’Isabelle Padovani, pour une de ses chères amies.
    Tellement magnifique…

    Parfois, nous ne savons plus comment nous rejoindre,
    Comment nous comprendre,
    Comment nous relier…

    Cela nous fait d’autant plus mal, que cela arrive avec un être aimé…

    Que faire ?
    Comment combler l’abîme d’incompréhension qui semble s’être ouvert entre nous ?
    Essayer de lui expliquer, encore et encore, ce qu’il n’a pas compris de nous, jusqu’ici ?
    Cela ne fera qu’agrandir la distance entre nous…

    Se forcer à le rejoindre dans son point de vue, se lâcher la main en tentant de prendre la sienne ?…
    Cela nous laissera avec le goût triste d’avoir perdu notre intégrité

    Essayer de se relier à l’autre avec empathie, en entendant ses besoins non nourris dans la relation actuellement ?
    Ce serait l’idéal, mais peut-être que nous n’en avons plus les moyens,
    trop meurtris que nous sommes parce que cela fait trop longtemps qu’il n’est plus en mesure d’entendre les nôtres…

    Alors que faire ?
    Peut être juste prendre le temps,
    simplement,
    humblement, d’accueillir notre tristesse
    de ne pouvoir nous relier à un être cher à notre coeur…
    Demander de l’empathie à celui ou celle qui a l’élan et les moyens de nous en offrir à ce moment là…

    Se souvenir que ressentir de l’amour pour un être humain ne garantie pas que nos partagions la conscience qui pourra nous faire nous rejoindre en l’espace où nous serons à même de nourrir mutuellement nos besoins et aspirations…

    Se rappeler qu’une relation ne vit, ne respire,
    que parcequ’elle se nourrit de la joie partagée de contribuer l’un pour l’autre au grandissement de chacun,
    en prenant en compte l’unique de l’être, en respectant ses choix, en permettant la liberté de faire partie de la relation…

    Rester avec cela…
    Accueillir avec tendresse la part de nous
    qui souffre de ne pouvoir se relier davantage à un ami cher…

    Bercer notre impuissance,
    lui chanter la mélopée antique des limites de notre condition humaine…
    Et s’en remettre à plus grand que nous,
    Dieu, la Vie,
    Nommez le comme vous voulez,
    pour permettre qu’un pas soit fait vers les retrouvailles entre nous…

    • Merci infiniment pour ce texte qui me touche profondément. Vous n’avez pas idee a quel point il rejoint mon vécu du moment. Étrange synchronicité egalement, j’ai regardé hier soir des vidéos d’Isabelle Padovani, une femme que j’ai découvert dernièrement, par « hasard »… La vie est décidément étonnante :) merci encore

  6. Bonjour May, c’est avec grand plaisir et joie que je vous partage ce texte si cher à mes yeux et, qui, bien évidemment, parle de mon histoire aussi. Puisse-t-il vous aider comme il m’aide. Et je vous conseille vivement de suivre les vidéos d’Isabelle. Elle est une grande enseignante pleine d’humilité. J’ai fait énormément de choses durant mon parcours et c’est une de celle qui m’apaise le plus. Le blog sur lequel nous sommes est top aussi, très riche en enseignements et très inspirant, je le connais très bien ;-) …bien à vous.

  7. bonjour,
    je souhaite me défaire d’une relation avec mon ex qui a une nouvelle vie avec une nouvelle femme lui il veut que l’on reprenne mais je ne supporte pas que sa compagne souffre par ma faute! Que faire!!!!!

Répondre à Fontaine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge