L’Occident se tourne vers la médecine chinoise

Voici un article invité écrit par Catherine du site Marco Vasco en Chine.

Officier de la Navy AcupunctureReconnue en Chine depuis plusieurs millénaires, ce n’est qu’il y a quelques dizaines d’années maintenant que la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) a gagné l’estime de l’Occident. Et depuis, les occidentaux ne cessent de porter un grand intérêt à cette médecine dite « alternative ».

 

La médecine occidentale n’est pas sans faille

Le principe de la médecine occidentale est de lutter contre la maladie et de la supprimer par ce qui lui est opposé. Les moyens utilisés sont habituellement composés de substances chimiques créées dans des laboratoires.

examen laboratoireLe problème arrive quand l’organisme du patient assimile mal ces médicaments. D’où l’apparition d’autres maladies subtilement appelées « effets secondaires ». Rien qu’en France, le nombre d’hospitalisations causées par ces effets indésirables est estimé à 150 000 chaque année et le nombre de décès par an est de l’ordre de 15 000 (voir ici une interview très intéressante à ce propos).

De plus, en utilisant des outils devenant de plus en plus pointus pour la localisation de ce qui pourrait être l’origine d’une maladie, la médecine moderne occidentale a tendance à ne plus du tout considérer l’homme comme un tout indivisible ; et donc que les éléments qui le composent sont interdépendants.

 

S’intéresser aux « alternatives »

On constate une augmentation du nombre de patients qui se tournent vers les médecines dites « thérapies complémentaires » ou encore « médecines alternatives ». Et la médecine traditionnelle chinoise entre dans cette catégorie.

Un rapport d’Eurocancer publié en 2010 a montré que 60 % des malades du cancer enquêtés  suivaient des « thérapies complémentaires ».

En ce qui concerne la médecine traditionnelle chinoise un rapport datant de 2012, venant du bureau national des statistiques chinois a montré qu’elle possédait plus de 30 % des parts mondiales du marché de la médecine.

 

Comment expliquer cette tendance ?

Les causes d’un tel intérêt en Occident pour la MTC sont multiples. Deux des plus importantes raisons seront abordées ci-dessous.

 

            L’origine de la Médecine Traditionnelle Chinoise

Il s’agit d’un savoir qui s’est transmis sans interruption depuis ses origines et qui s’est sans cesse amélioré cela pendant plus de trois millénaires maintenant.

La MTC est un art qui se pratique en suivant les principes du taoïsme qui prônent l’équilibre par « la voie du milieu ».

Ainsi, le patient est perçu comme un ensemble indivisible dont les différentes parties, matérielles ou immatérielles, sont liées et dépendent les unes des autres.

points d'acupunctureC’est le déséquilibre de ses différentes parties (ou de ses différentes énergies) qui provoque la maladie chez le patient. Et pour restaurer l’équilibre et ainsi retrouver la santé, la MTC utilise exclusivement ce qu’il est possible à l’homme d’utiliser dans la nature : différentes herbes et plantes, parties d’animaux, minéraux, acupuncture, massage, alimentation, gymnastique énergétique…

 

            Les différents avantages de la MTC

Étant donné que les ingrédients utilisés en MTC sont tous issus de la nature, le patient les assimile bien plus aisément, par rapport aux médicaments de synthèse de la médecine occidentale.

De plus, en percevant le patient comme un tout indivisible, la MTC est en mesure de soigner des affections complexes et des maladies difficilement traitables par la médecine moderne qui ne s’appuie que sur l’aspect physique et restreint de la chose.

Par ailleurs, la MTC est bien connue pour son rôle préventif. Elle a avant tout été créée pour éviter que la maladie n’apparaisse. Elle préconise donc principalement d’avoir une bonne hygiène de vie.

.

Compte tenu des différents avantages qu’apporte la MTC , il est plus facile de comprendre l’intérêt que l’on lui porte en occident. Toutefois, soyons clairs, la médecine occidentale n’est pas une pratique à laisser de côté. En effet, elle est très efficace et performante dans des domaines où la compétence de la MTC n’est pas suffisante, comme en chirurgie par exemple. Conséquemment, la solution serait l’association de ces deux disciplines. Si vous avez déjà eu l’occasion de séjourner en Chine, vous avez pu remarquer que ces deux méthodes s’allient pour traiter les maladies dans les différents établissements du pays. Par ailleurs, suivant ce modèle, cette conciliation devient petit à petit la tendance en Occident…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge