L’Amour et le manque d’amour de soi en médecine chinoise

Qu’est-ce que l’Amour en médecine chinoise ? Quel est son rôle pour notre corps et pour notre vie ? Et quand on manque d’amour ou qu’on a manqué d’amour, quel impact cela a-t-il sur notre façon de vivre et surtout sur notre capacité à être heureux ?

Extrait du webinaire du 7 novembre 2017

Découvrez mon programme « Aime-Toi pour Guérir ta Vie »  pour maîtriser les techniques secrètes que j’ai découvertes et expérimentées afin de parvenir à vous aimer vous-mêmes enfin vraiment !

Et cliquez ici pour assister en direct au prochain webinaire Energie-Stratégie-Liberté.

Transcription texte

Eric DelafontaineQu’est-ce que l’amour en médecine chinoise ?

Vous donner une définition générale de l’amour, ça va être très difficile ! On pourrait partir dans des concepts philosophiques, mais ce n’est pas du tout mon propos aujourd’hui. Comme vous le savez, je suis praticien et formateur en médecine chinoise. Donc, je vais vous donner ma vision concrète de l’amour. L’amour en médecine chinoise, c’est l’énergie qui appartient au Cœur. C’est l’énergie subtile du Cœur qui passe dans tout notre corps grâce au flux sanguin. Cette énergie d’amour, elle se transmet à tout notre corps, à tous nos différents organes, et donc à toutes les fonctions organiques et émotionnelles. Car comme vous le savez, en médecine chinoise, les fonctions énergétiques des organes regroupent aussi bien les fonctions physiologiques, les fonctions émotionnelles, les fonctions mentales et les fonctions spirituelles. L’énergie du Cœur, l’énergie d’amour va complètement illuminer tout notre corps, tous nos corps. Et c’est cette énergie là qui va éclairer, qui va donner de la force, qui va révéler tout ce qu’on est vraiment, profondément à l’intérieur.

Mais pourquoi cet amour de nous-mêmes est autant freiné chez nous tous. En fait, ce qui ce passe depuis que nous sommes nés, c’est que nous avons réagi à plein de phénomènes, à plein d’émotions, à plein d’évènements, à plein de personnes, à toutes les personnes qui nous entourent depuis que nous sommes nés. Et nous avons réagi de telle manière que nous avons souvent, voire toujours créé des blindages autour de notre cœur qui ont enfermé la personne que nous sommes en réalité à l’intérieur de nous. L’amour que nous pourrions ressentir est resté enfermé à l’intérieur de nous, à l’intérieur de notre cœur. Nous avons créé tout un tas de barrières, tout un tas de blindages tout autour qui nous empêchent de ressentir ce qu’est l’amour, qui nous empêchent d’être véritablement nous-mêmes, qui nous empêchent de nous aimer nous-mêmes en fait. Et c’est comme ça qu’on en arrive au manque d’amour de soi-même. Et c’est ça que nous vivons malheureusement tous dans notre vie aujourd’hui.

Le manque d’amour de soi, qu’est-ce que c’est ?

C’est le résultat de l’ensemble des blocages et des blindages que nous avons mis en place. Nous allons passer en revue les différentes raisons si vous le voulez. Nous avons mis en place des blindages autour de notre cœur qui nous empêchent d’être en contact avec la personne que nous sommes en réalité. Et nous sommes donc amenés à jouer un rôle. Nous nous sommes créés une personnalité, un visage, des masques qui cachent en fait la personne que nous sommes en réalité.

Pourquoi cachons-nous la personne que nous sommes en réalité ? Parce qu’à cause de ce que nous avons vécu, nous avons peur de ne pas être acceptés tels que nous sommes en réalité. Nous avons peur de ne pas être aimés si nous vivons la personne que nous sommes en réalité. Alors, à la place, nous créons un personnage en fonction de ce que nous croyons. Nous croyons que si nous sommes comme ci ou comme ça, nous allons être aimés par nos parents, par nos proches, par les personnes que nous aimons. Et en fait, nous écrasons la personne que nous sommes en réalité au fond de nous.

Cette personne, cette vérité, cette réalité de qui nous sommes, elle est cachée au fond de notre cœur avec ce sentiment d’amour.

Les causes sont diverses. Ce sont nos blessures, c’est ce que nous avons cru, ce que nous avons vécu qui nous ont fait créer cette personne. Ça peut être aussi des traumatismes, notre éducation, des sentiments de culpabilité, des sentiments de honte. Tout cela a fait que nous avons arrêté de faire vivre qui nous sommes. Et c’est là que vraiment se tient l’essentiel. C’est-à-dire que comme nous avons arrêté de faire voir et de faire vivre qui nous sommes, nous rejetons nous-mêmes cette personne que nous sommes. Donc, en fait, nous n’arrivons pas à véritablement aimer cette personne que nous sommes. Et c’est de là que vient tout le problème, même si je n’aime pas le mot problème (sourire). C’est de là que vient tout le nœud, on va dire ! Le nœud dans lequel réside le fait que nous ne nous aimons pas véritablement ! Tout ça pour être accepté. Tout ça pour plaire ! Tout ça pour se sentir aimé ! Parce que c’est ça que nous recherchons. Nous recherchons en permanence à être reconnu, à être accepté, à être aimé. Et le prix que nous payons pour cela, même si en fait, nous n’obtenons pas le résultat escompté et bien c’est de ne pas nous aimer nous-mêmes.

Et en fait, tant que nous cachons cette personne, tant que nous ne nous aimons pas nous-mêmes, nous n’obtenons pas le résultat que nous recherchons, c’est-à-dire que nous ne sommes pas véritablement aimés. Nous ne sommes pas comblés par le sentiment d’amour que nous recherchons à l’extérieur. Et de là découlent beaucoup de conséquences. Par exemple dans le domaine de l’amour, comment voulez-vous que quelqu’un nous aime tel que nous sommes si nous-mêmes, nous n’arrivons pas à nous aimer nous-mêmes ? Comment voulez-vous que nous ayons un travail qui corresponde à notre véritable personnalité ? Comment voulez-vous que nous ayons un revenu qui corresponde à notre véritable valeur si nous-mêmes, nous ne nous accordons pas suffisamment de valeur à la personne que nous sommes en réalité ? De là découlent encore beaucoup de choses. Des sentiments de tristesse, des sentiments de mélancolie, de l’anxiété, ça peut même être de la dépression. La dépression, c’est tout à fait ça, c’est ne pas s’aimer soi-même et chercher désespérément à l’extérieur une reconnaissance, une complaisance. Le manque de confiance en soi vient également de là. On ne peut pas avoir confiance en soi si on ne s’aime pas véritablement. On ne peut pas baser la confiance en nous-mêmes sur une personnalité qu’on a créée. On ne peut la baser véritablement de façon solide et forte que sur la personne que nous sommes vraiment, en reconnaissant qui nous sommes en réalité. Le manque de volonté, le manque de joie, tout ça provient du fait que nous ne nous aimons pas suffisamment. Et bien-sûr aussi la plupart des pathologies, des maladies et des déséquilibres énergétiques, même si il y a plein d’autres causes, je dirais que l’une des causes racine, c’est vraiment le fait de ne pas s’aimer suffisamment, ne pas nous donner assez d’amour, de ne pas favoriser l’énergie de notre cœur. Il faut savoir qu’en médecine chinoise, le Cœur, c’est l’empereur. C’est lui le chef, c’est lui le grand commandant. Donc, si nous n’accordons pas suffisamment de pouvoir et de force à notre Cœur qui détient l’amour en nous, comment voulez-vous que tout le reste fonctionne de façon harmonieuse et équilibrée ? C’est complètement impossible !

Donc, la solution, c’est véritablement de trouver l’amour en soi, de faire renaître l’amour en soi pour soi-même en premier. S’aimer soi-même enfin vraiment ! Pour moi, c’est vraiment quelque chose d’indispensable. C’est essentiel pour avoir une vie heureuse, équilibrée, harmonieuse ! C’est vraiment la base. Travailler, comme on l’a vu dans les webinaires précédents, sur le système immunitaire, sur le ventre, sur la lumière intérieure, c’est merveilleux, mais la base, c’est vraiment retrouver l’amour de soi-même. A partir de ce moment-là, notre cœur va s’ouvrir à l’amour, va s’ouvrir à la personne que nous sommes en profondeur. Et cette personnalité, cette réalité qui est la nôtre va pouvoir enfin s’épanouir, s’ouvrir, débarrassée de toutes les peurs que nous avions de ne pas être aimé, de ne pas être accepté, de ne pas être reconnu. Et à partir de là, on ne peut être qu’heureux ! On ne peut être qu’équilibré et en paix avec soi-même.

Le but de la médecine chinoise, j’ai déjà dû vous le dire ou vous l’avez peut-être déjà entendu, c’est trouver un état d’équilibre entre soi-même et son environnement, mais aussi avec soi-même. Et on pense souvent que ça veut seulement dire qu’il faut que nos organes internes soient en équilibre les uns avec les autres. C’est tout à fait vrai, mais sans le fait de s’aimer soi-même, ça ne suffit pas ! Ça ne suffit pas et les déséquilibres reviendront toujours. Car la base, c’est l’énergie du Cœur. Il faut que l’empereur soit à sa place, sur son trône et règne sur les autres organes. Il règne avec un pouvoir d’amour, pas avec un pouvoir dictatorial comme peut le faire notre mental, comme peuvent essayer de le faire nos pensées, mais avec un pouvoir d’amour. Si on met notre Cœur à sa place sur son trône, l’harmonie va régner à l’intérieur de nous-mêmes, aussi bien dans notre corps que dans notre mental et dans notre système émotionnel. En médecine chinoise, la partie subtile de l’énergie du Cœur, on appelle ça le Shen. Le Shen, c’est l’esprit, c’est qui nous sommes véritablement, c’est tout ce qui est de l’ordre de l’intuition, tout ce qui est de l’amour justement. Et ce Shen doit obligatoirement s’épanouir grâce au Cœur dans tout notre être. Et ça, c’est vraiment atteindre l’équilibre avec soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge